PROTECTION ANIMALE
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 quel genre de menteuse etes-vous ?

Aller en bas 
AuteurMessage
kido13

avatar

Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 07/02/2008

MessageSujet: quel genre de menteuse etes-vous ?   Dim 16 Mar - 22:23

Puisque les petits tests vous plaisent en voici un autre :

Quel genre de menteuse êtes-vous ?

http://fr.canoe.ca/artdevivre/test_interactif/47/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain Cara

avatar

Féminin
Nombre de messages : 323
Age : 48
Date d'inscription : 19/12/2005

MessageSujet: Re: quel genre de menteuse etes-vous ?   Dim 16 Mar - 22:31

Résultat :
L'enjoliveuse
Vous raffolez des histoires insolites, vous détestez la monotonie et vous n'hésitez pas à exagérer un brin pour pimenter votre quotidien. Cela dit, vous ne fuyez pas la réalité, loin de là! Simplement, vous aimez la grande et belle vie, préférant imaginer - ou faire imaginer aux autres - une existence passionnante plutôt qu'une routine sans surprise. Et il n'y a rien de mal à cela! À condition, bien sûr, d'éviter les mensonges gratuits qui pourraient avoir de lourdes conséquences. En restant loyale, vous conserverez l'affection et le respect de ceux qui vous entourent. N'est-ce pas d'abord dans ces liens-là que se trouve la clé du bonheur?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marie-lee

avatar

Nombre de messages : 32
Date d'inscription : 07/02/2008

MessageSujet: Re: quel genre de menteuse etes-vous ?   Dim 16 Mar - 23:25

La pragmatique
Pas bête, vous savez que la réalité est faite de compromis et que tout ne mérite pas d'être dit. Vous avez compris depuis longtemps que pour avoir de bons rapports avec les gens, mieux vaut les épargner, les soutenir et ne pas chercher la vérité à tout prix. Perspicace et nuancée, vous n'attendez pas l'impossible des autres ni de vous-même. Ce n'est pas votre genre d'insister quand vous sentez que cela pourrait créer un malaise! Pas question, par contre, de vous faire endosser le rôle de victime. Ainsi, le fait d'avoir parfois recours à un mensonge dans le but de préserver son temps et ses forces ne vous pose aucun problème de conscience: tant mieux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kido13

avatar

Nombre de messages : 167
Date d'inscription : 07/02/2008

MessageSujet: Re: quel genre de menteuse etes-vous ?   Lun 17 Mar - 22:24

La pragmatique
Pas bête, vous savez que la réalité est faite de compromis et que tout ne mérite pas d'être dit. Vous avez compris depuis longtemps que pour avoir de bons rapports avec les gens, mieux vaut les épargner, les soutenir et ne pas chercher la vérité à tout prix. Perspicace et nuancée, vous n'attendez pas l'impossible des autres ni de vous-même. Ce n'est pas votre genre d'insister quand vous sentez que cela pourrait créer un malaise! Pas question, par contre, de vous faire endosser le rôle de victime. Ainsi, le fait d'avoir parfois recours à un mensonge dans le but de préserver son temps et ses forces ne vous pose aucun problème de conscience: tant mieux!
Menteuse ou mythomane?

La mythomane raconte des histoires auxquelles elle croit profondément. Souvent dévalorisée ou traumatisée durant son enfance, elle s'invente un personnage - ou une vie - pour se fuir elle-même. On ne peut donc pas la ramener à la réalité avec un bon mot, car la mythomanie est un déséquilibre psychique que seul un spécialiste peut soigner. Vous mentez pour rien et ça vous perturbe? Consultez l'Ordre des psychologues du Québec, qui offre un service de référence par téléphone, au (514) 738-1223 ou 1 800 561-1223. Site Internet: www.ordrepsy.qc.ca.

Règle d'or: ne mentez jamais sur l'essentiel!

«Nous existons tous avec nos masques, des petits et des plus grands. Mais le courage d'être soi semble faire partie du processus de la vie elle-même, jusque dans nos cellules», écrit le réputé psychiatre David Servan-Schreiber, collaborateur au site Internet du magazine Psychologies. Pour étayer cette affirmation, il rapporte dans sa chronique de février 2003 les résultats d'une recherche menée par le professeur S.W. Cole de l'Université de San Francisco (citée dans Health Psychology, 1996), qui a démontré que «notre corps lui-même a besoin que nous acceptions ce que nous sommes. Il [le chercheur] a suivi plus de 200 hommes homosexuels pendant 5 ans. À la fin de l'étude, ceux qui avaient fait le choix de cacher leur homosexualité avaient développé trois fois plus de cancer ou d'infection sérieuse. Plusieurs auteurs concluent que, pour fonctionner au mieux, notre système immunitaire a besoin de sentir que nous vivons en intégrité avec nous-même, que nous sommes "authentique", même au risque de déplaire au groupe dans lequel nous vivons.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MChristine
Admin-Frappadingue
Admin-Frappadingue
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1297
Age : 57
Localisation : Belgique/Allier limite Cher
Date d'inscription : 15/12/2005

MessageSujet: Re: quel genre de menteuse etes-vous ?   Mar 18 Mar - 9:45

kido13 a écrit:
La pragmatique
Pas bête, vous savez que la réalité est faite de compromis et que tout ne mérite pas d'être dit. Vous avez compris depuis longtemps que pour avoir de bons rapports avec les gens, mieux vaut les épargner, les soutenir et ne pas chercher la vérité à tout prix. Perspicace et nuancée, vous n'attendez pas l'impossible des autres ni de vous-même. Ce n'est pas votre genre d'insister quand vous sentez que cela pourrait créer un malaise! Pas question, par contre, de vous faire endosser le rôle de victime. Ainsi, le fait d'avoir parfois recours à un mensonge dans le but de préserver son temps et ses forces ne vous pose aucun problème de conscience: tant mieux!
Menteuse ou mythomane?

La mythomane raconte des histoires auxquelles elle croit profondément. Souvent dévalorisée ou traumatisée durant son enfance, elle s'invente un personnage - ou une vie - pour se fuir elle-même. On ne peut donc pas la ramener à la réalité avec un bon mot, car la mythomanie est un déséquilibre psychique que seul un spécialiste peut soigner. Vous mentez pour rien et ça vous perturbe? Consultez l'Ordre des psychologues du Québec, qui offre un service de référence par téléphone, au (514) 738-1223 ou 1 800 561-1223. Site Internet: www.ordrepsy.qc.ca.

Règle d'or: ne mentez jamais sur l'essentiel!

«Nous existons tous avec nos masques, des petits et des plus grands. Mais le courage d'être soi semble faire partie du processus de la vie elle-même, jusque dans nos cellules», écrit le réputé psychiatre David Servan-Schreiber, collaborateur au site Internet du magazine Psychologies. Pour étayer cette affirmation, il rapporte dans sa chronique de février 2003 les résultats d'une recherche menée par le professeur S.W. Cole de l'Université de San Francisco (citée dans Health Psychology, 1996), qui a démontré que «notre corps lui-même a besoin que nous acceptions ce que nous sommes. Il [le chercheur] a suivi plus de 200 hommes homosexuels pendant 5 ans. À la fin de l'étude, ceux qui avaient fait le choix de cacher leur homosexualité avaient développé trois fois plus de cancer ou d'infection sérieuse. Plusieurs auteurs concluent que, pour fonctionner au mieux, notre système immunitaire a besoin de sentir que nous vivons en intégrité avec nous-même, que nous sommes "authentique", même au risque de déplaire au groupe dans lequel nous vivons.»

Idem pour moi.....

_________________
Il se fera fidèle et vrai jusqu'au dernier battement de son coeur. Et vous devrez être digne d'une telle dévotion....
HIER fait partie de l'histoire...
DEMAIN demeure un mystère...
AUJOURD'HUI est un cadeau...
C'est pour ça qu'on dit que c'est le PRÉSENT!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lerevedorane.naturalforum.net et http://lerevedorane.natu
jocelyne



Féminin
Nombre de messages : 32
Age : 54
Localisation : Issy Les Moulineaux (92)
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: quel genre de menteuse etes-vous ?   Ven 21 Mar - 4:35

MChristine a écrit:
kido13 a écrit:
La pragmatique
Pas bête, vous savez que la réalité est faite de compromis et que tout ne mérite pas d'être dit. Vous avez compris depuis longtemps que pour avoir de bons rapports avec les gens, mieux vaut les épargner, les soutenir et ne pas chercher la vérité à tout prix. Perspicace et nuancée, vous n'attendez pas l'impossible des autres ni de vous-même. Ce n'est pas votre genre d'insister quand vous sentez que cela pourrait créer un malaise! Pas question, par contre, de vous faire endosser le rôle de victime. Ainsi, le fait d'avoir parfois recours à un mensonge dans le but de préserver son temps et ses forces ne vous pose aucun problème de conscience: tant mieux!
Menteuse ou mythomane?

La mythomane raconte des histoires auxquelles elle croit profondément. Souvent dévalorisée ou traumatisée durant son enfance, elle s'invente un personnage - ou une vie - pour se fuir elle-même. On ne peut donc pas la ramener à la réalité avec un bon mot, car la mythomanie est un déséquilibre psychique que seul un spécialiste peut soigner. Vous mentez pour rien et ça vous perturbe? Consultez l'Ordre des psychologues du Québec, qui offre un service de référence par téléphone, au (514) 738-1223 ou 1 800 561-1223. Site Internet: www.ordrepsy.qc.ca.

Règle d'or: ne mentez jamais sur l'essentiel!

«Nous existons tous avec nos masques, des petits et des plus grands. Mais le courage d'être soi semble faire partie du processus de la vie elle-même, jusque dans nos cellules», écrit le réputé psychiatre David Servan-Schreiber, collaborateur au site Internet du magazine Psychologies. Pour étayer cette affirmation, il rapporte dans sa chronique de février 2003 les résultats d'une recherche menée par le professeur S.W. Cole de l'Université de San Francisco (citée dans Health Psychology, 1996), qui a démontré que «notre corps lui-même a besoin que nous acceptions ce que nous sommes. Il [le chercheur] a suivi plus de 200 hommes homosexuels pendant 5 ans. À la fin de l'étude, ceux qui avaient fait le choix de cacher leur homosexualité avaient développé trois fois plus de cancer ou d'infection sérieuse. Plusieurs auteurs concluent que, pour fonctionner au mieux, notre système immunitaire a besoin de sentir que nous vivons en intégrité avec nous-même, que nous sommes "authentique", même au risque de déplaire au groupe dans lequel nous vivons.»

Idem pour moi.....

Tout pareil :b:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: quel genre de menteuse etes-vous ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
quel genre de menteuse etes-vous ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Rêve d'Orane :: Pause-café-
Sauter vers: